Facebook

Flickr

Youtube

Twitter

Déraille

(auteur: Daniel Léger, compositeurs: Daniel Léger et Christien Belliveau)

 

J’entends encore Un train qui s’en vient

Cte chanson là que souvent j’écoutais

Sur un vinyl des années quatre vingt

J’aimais l’accent et le twang de Frank Maillet

 

Avant mon temps y avait le train de Bouctouche

Quand le chemin de fer passait sur ma rue

Chaque soir avant que le soleil se couche

J’imaginais que je sautais dessus

 

Le sifflement du train me hante depuis

Je feel desfois qu’il faut que je m’en aille

Encore une fois traverser le pays

Pour empêcher que ma vie déraille

 

Mon grand-père et mon père se sont plaints

D’avoir sacrifier leur vie au CN

Les trains c’était leur train train quotidien

Ils se disaient tout le temps être au dernier cenne

 

J’entendais les histoires du bas de la track

Le bootlegging et la sorcellerie

Des pêcheux de coques, des tireuses de cartes

et le train du djable qui roulait dans la nuit

 

 


   Nouvel album, Groundé

Daniel leger cover only 01

 




Productions Koonaky

Caisses populaires acadiennes

Musicaction

Nouveau-Brunswick