MySpace

Facebook

Flickr

Youtube

Twitter
PDF Imprimer

Sur le chemin Joseph à Justin

paroles : D. Léger / musique : D. Léger / M. Robichaud

 

Pour garder le souvenir des étés de mon enfance passés à Saint-Thomas-de-Kent au Pays de Cocagne.

 

C’est difficile parfois de se l’avouer

Qu’on se doit de passer à autre chose

L’érosion rongeait l’herbe sous mes pieds

La routine ayant l’effet d’une overdose

La voisine souhaite que je poursuive

Tous les rêves qui peuvent m’habiter

Elle comprend que je veuille quitter la rive

Mais elle souhaiterait mieux me voir rester

 

Sur le chemin Joseph à Justin

Je me perds dans la brume d’un autre matin

Ça reste un paradis le pays de Cocagne

Mais seuls mes souvenirs me ramèneront

Sur le chemin Joseph à Justin

 

Les propriétaires trouvent ça excitant

De voir la dune à partir de la galerie

Comme l’air salé conserve les bons temps

Je prends une grosse bouffée de nostalgie

Y a des billes qui roulent dans la poussière

Mais je ne suis plus l’enfant qui joue avec

Mes valises sont dans le siège d’en arrière

Je regarde devant et je roule vers Québec

 

J’ai gravé mon nom à côté du tien dans la roche

À toi j’m’accroche

 

 


             CHAVIRÉ

album cover

 




Productions Koonaky

Caisses populaires acadiennes

Musicaction

Nouveau-Brunswick