MySpace

Facebook

Flickr

Youtube

Twitter

Le fantôme de Jim Crow

paroles et musique : D. Léger

 

Jim Crow est le surnom donné aux lois ségrégationnistes aux États-Unis entre 1876 et 1965. Le fantôme de Jim Crow désigne alors l’esprit raciste qui hante encore l’Amérique, même après l’élection de Barack Obama.

 

Il a voulu fuir le ghetto

Pour se détacher des stéréotypes

Sans trahir sa couleur de peau

Se prouver à l’Amérique

 

Il conduit sa Cadillac

On dit que c’est un char volé

Qu’il ne peut pas se payer une marque

De la haute société

 

Après le lynchage

100 ans d’esclavage

Le gospel and blues

Après Rosa Parks

I have a dream

La fleur de coton tachée de rouge

Et même si le Ku Klux Klan s’est dépouillé de son chapeau

Il reste encore le fantôme de Jim Crow

 

Il doit gravir les échelons

Un à un, toujours un à un

Il a étudié, il est qualifié

Mais on le traite comme un vaurien

 

On fait brandir le drapeau

Qui lui rappelle le mal causé

Du temps que fouettaient dans le dos

Les Confédérés

 

Il reste que c’est lui le plus fort

La non-violence il a prêchée

Il peut même devenir président

C’est un droit qu’il s’est donné

 

 


             CHAVIRÉ

album cover

 




Productions Koonaky

Caisses populaires acadiennes

Musicaction

Nouveau-Brunswick